Les retraites sont constamment “révisables” depuis quelques années du fait du “papy boom” largement prévisible mais les politiques d’ origines variées n’ont pas anticipé.

L’augmentation de  la courbe démographique des retraités ajoutée à la baisse du nombre de médecins actifs /par retraité a nécessité 2 ajustements : l’un brutal le décret du 20 octobre 2011 imposé par l’ état et la retraite “en temps choisi ” voulue par la CARMF et qui prend effet au  premier janvier 2017.

La CARMF se fait un devoir d’adopter des mesures équilibrées entre les médecins actifs et les médecins retraités.

A la CARMF siègent  19 administrateurs pour les actifs et 3 administrateurs pour les retraités (à partir du 13 juillet 2018).

LA FARA a 4 de ses administrateurs qui siègent à la CARMF et participent aussi à des réunions organisées par les pouvoirs publics et notre tutelle pour défendre notre statut de retraité et nos revenus.

C’est le nombre des adhérents de toutes les associations régionales, affiliées à la FARA, qui donne du poids à nos  administrateurs leur permettant ainsi d’être plus écoutés.

Adhérez à Amereve Aquitaine Antilles si vous vivez en Aquitaine, aux Antilles et à l’étranger pour défendre votre retraite !